Les cours du pétrole de 1970 à nos jours

Les cours du baril de pétrole brut connaissent des changements considérables ces dernières décennies. La géopolitique et les évolutions économiques y jouent un rôle déterminant. Nous allons nous intéresser à ces cours et à leur évolution, des années 70 à nos jours.

Le premier choc pétrolier

Le premier choc pétrolier a commencé à se dessiner en 1971, au même moment où le système financier international Bretton Woods est abandonné. La situation s’est empirée lors de la guerre du Kippour. Au cours de cette dernière, les pays producteurs de pétrole du monde arabe ont décrété un embargo contre les pays qui soutenaient l’Israël. Le prix du baril de pétrole qui était de 11,6 dollars à l’époque fut ainsi multiplié par quatre, un an plus tard.

Le deuxième choc pétrolier

Le deuxième choc pétrolier sera causé par la révolution iranienne en 1978 et la guerre entre l’Iran et l’Irak en 1980. Ces conflits vont entraîner la diminution de la production mondiale de pétrole. Les prix vont alors augmenter et on le remarquera au niveau des prix du brut. Il sera fixé à 40 $. Les pays consommateurs seront alors obligés de diminuer leur dépendance sur le pétrole et d’utiliser d’autres sources d’énergie.

Le cours du pétrole de 1985 à 2000

Le cours du pétrole va chuter à partir de décembre 1985 à cause de la récession économique mondiale. L’OPEP ou Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole va alors prendre la décision de diminuer la production. Les prix vont malgré tout stagner, car les pays non-membres n’ont pas coopéré.

L’Arabie Saoudite et le Koweït, deux pays de l’OPEP vont produire à plein régime en 1986. Cette importante production va faire baisser le prix du baril qui tombe à 8 dollars. Les pays non-membres de l’OPEP seront amenés à réduire leur production. À l’automne 1990, le pétrole brut va encore augmenter jusqu’à 40 dollars et plus.

En 1997, l’OPEP va relever 10 % de sa production sans prendre en compte la crise en Asie. Les cours vont s’effondrer de 40 %, le baril sera de 1.000 dollars en fin 1998. L’organisation va prendre plus d’une année pour redresser la barre.

Le cours du pétrole de 2000 à nos jours

À cette période, le prix du baril va augmenter durant l’été 2004 dans un contexte de conflits et de troubles, dans des pays comme l’Irak, le Venezuela et le Nigéria. En octobre 2004, le brut va dépasser les 50 dollars.

L’ouragan Katrina qui a touché les installations pétrolières de pays du Golf du Mexique va entraîner l’augmentation des prix jusqu’à 70 dollars. Cette augmentation est considérée comme le troisième choc pétrolier.

La baisse des stocks de pétrole des États-Unis et la croissance chinoise vont permettre au baril d’atteindre le prix record de 147 dollars. La crise des subprimes viendra faire perdre aux barils plus de deux tiers de leur prix. Ils reviendront à 32 dollars en décembre 2008.

De l’autre côté, la Libye va arrêter sa production de pétrole en 2011 à cause de sa guerre civile. Ce qui fera flamber les prix à près de 35 % jusqu’à atteindre 127 dollars le 11 mars.

Une offre trop importante en 2014 va entraîner une baisse de 70 % sur le prix du baril qui passera de 110 à 30 dollars. La pandémie du Covid-19 a bouleversé l’économie mondiale. Le baril côté aux États-Unis va descendre jusqu’à – 37,63 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.